Monday, May 06, 2013

ARTE Documentaire: Les Bishnoïs (en accès gratuit jusqu'au 11 mai 2013)

Les Bishnoïs

EXTRAIT:

Le désert du Thar dans le nord-ouest de l'Inde : dès l'aube, Ramnivas Budhnagar accomplit un rituel, en allant déposer de l'eau et de la nourriture pour les animaux sauvages. Son fils Mahaver l'accompagne, car un jour, c'est lui qui prendra la relève. La famille de Ramnisvas appartient à la communauté des Bishnoï. Le terme Bishnoï, de " bish ", vingt et " noï ", neuf, soit " 29 ", est dérivé des 29 préceptes édictés par Lord Jambeshvar il y a un demi-millénaire. A l'époque, des conflits entre hindous et musulmans secouaient le pays, qui menaçait aussi de se disloquer à cause des rivalités intercastes. Jambeshvar était convaincu que la seule issue possible, était de parvenir à un respect absolu de la vie sous toutes ses formes. Il avait donc édicté 29 règles qui portent tout autant sur l'hygiène quotidienne que sur le langage, le mode d'alimentation, la compassion et le pardon. Elles vont de " Ne tue jamais un animal ", " Protège les animaux sauvages, car eux aussi jouent un rôle dans l'équilibre de la nature " à " Ne mens pas " et " N'abats pas les arbres ". Depuis 500 ans, les Bishnoïs sont respectueux de la nature ; ce sont donc les premiers défenseurs de l'environnement en quelque sorte. Aujourd'hui encore, ils essaient de rester fidèles à leurs idéaux, en dépit de la mondialisation qui laisse peu de place à l'individu et aux modes de vie immuables. Les jeunes Bishnoï émigrent dans les villes. Les autres, ceux qui restent, continuent de se battre pour les droits des animaux ; ils soignent des gazelles blessées, en les mettant à l'abri dans leurs temples. Pourtant, ils ont discerné les signes des temps, à l'instar de Ramnisvas. Ce dernier se sert depuis longtemps de moyens de communication modernes comme le téléphone portable, et il organise des manifestations relayées le lendemain dans les journaux. Mais cela suffira-t-il à porter haut le combat des Bishnoï et à assurer leur survie ?

(France, Allemagne, 2010, 52mn) ARTE

(présentation extraite du site d'ARTE)

Diffusé le 04/05/2013, ce documentaire est en accès gratuit jusqu'au 11 mai 2013:

http://videos.arte.tv/fr/videos/360-geo--7479616.html

ARTE Documentaire: Le grand bazar indien du mariage (en accès gratuit jusqu'au 07 mai 2013)

Le grand bazar indien du mariage

EXTRAIT:



Avec le cricket et le cinéma, le mariage est la grande obsession des Indiens. Or, 90 % de ces mariages sont arrangés. Faiza Ahmed Khan a suivi trois jeunes femmes qui se lancent dans l'aventure : Sonali, une jeune policière issue d'un milieu ouvrier ; Preeti, pour qui le mariage est avant tout l'alliance de deux familles ; et Ruchika, une jeune expatriée qui doit faire face à la pression de ses parents.

(Inde, 2011, 52mn) ARTE F
(présentation extraite du site d'ARTE)

Diffusé le 30/04/2013, ce documentaire est en accès gratuit jusqu'au 07 mai 2013:

http://videos.arte.tv/fr/videos/le-grand-bazar-indien-du-mariage--7470174.html

Tuesday, April 23, 2013

ARTE Documentaire: Pluie bénie (en accès gratuit jusqu'au 29 avril 2013)

Pluie bénie

Le petit village de Javele Baleshawar, situé à 150 kilomètres au nord de Bombay, manque d'eau pendant de longs mois. Au moment de la mousson, les terres asséchées ne peuvent absorber les pluies diluviennes qui ravagent les champs et s'écoulent rapidement, laissant place à une nouvelle sécheresse. Construire des digues, des canaux et des citernes préserverait le village tout en assurant son approvisionnement en eau toute l'année. Pendant de longs mois, Peter Weinert a accompagné la réalisation de ce projet, qui exige des fonds, une bonne dose de persuasion et beaucoup d'huile de coude car les travaux de terrassement se font à la main.

(Inde, 2012, 43mn)
(présentation extraite du site d'ARTE)

Extrait:

Diffusé le 22/04/2013, ce documentaire est en accès gratuit jusqu'au 29 avril 2013: 

http://videos.arte.tv/fr/videos/pluie-benie--7457308.html

ARTE Documentaire: Trésors cachés du bout du monde: à la recherche des plus beaux textiles indiens (en accès gratuit jusqu'au 25 avril 2013)

A la recherche des plus beaux textiles indiens (Trésors cachés du bout du monde)

EXTRAIT:

Dans ce dernier volet, Griff Rhys Jones part à la recherche des plus beaux textiles indiens. S'éloignant des sentiers battus, il découvre des villes et des villages dans lesquels les femmes pratiquent encore des techniques millénaires. Puis, il se rend dans la communauté traditionnelle des Rabari, l'une des plus fermées, célèbre pour son rigorisme et ses étonnantes broderies...

(Royaume Uni , 2011, 59mn)
(présentation extraite du site d'ARTE)

Diffusé le 18/04/2013, ce documentaire est en accès gratuit jusqu'au 25 avril 2013: 

http://videos.arte.tv/fr/videos/tresors-caches-du-bout-du-monde--7451230.html

Tuesday, March 12, 2013

ARTE Documentaire: Les bacha posh afghanes (en accès gratuit jusqu'au 15 mars 2013)


EXTRAIT:

Diffusé le 08/03/2013, en accès gratuit jusqu'au 15 mars 2013:

http://videos.arte.tv/fr/videos/les-bacha-posh-afghanes--7361440.html

La famille Safi, à Mazar-e Sharif, se compose de neuf filles. Rosmana, 12 ans, et Taeba, 14 ans, passent maintenant pour des fils et peuvent aider leur père dans son petit garage. Grâce à leurs coupes de cheveux masculines et leurs pantalons, personne ne remarque la supercherie. Rosmana redevient une fille pour aller à l'école ; Taeba, elle, n'a plus le droit d'en suivre les cours. Le paradoxe est que les bacha posh disposent d'une liberté que n'ont pas leurs soeurs... Azita Rafaat, l'une des premières femmes élues au Parlement,  raconte comment elle a d'abord été une bacha posh et comment, faute de fils, elle a travesti l'une de ses filles

(Allemagne, 2013, 43mn) ZDF
(présentation extraite du site d'ARTE)

Monday, February 18, 2013

FRANCE 5 documentaire: La civilisation de l'Indus (en accès gratuit jusqu'au 21 / 02 / 2013)


Dans les années 20, l'archéologue anglais John Marshall découvre le long du fleuve Indus, dans l'actuel Pakistan, les vestiges de villes datant de la civilisation de l'Indus, entre 5000 et 1900 avant J.-C., une civilisation qui reste à ce jour encore méconnue. Son aire géographique était importante : plus d'un millier de sites ont été découverts. Des maisons de brique séchée sont mises au jour, des salles de bains, des puits. Qui étaient ces habitants et quels étaient leurs moyens de subsistance ? Quelles sont les raisons de la disparition soudaine de cette civilisation, dont on n'a pas encore réussi à déchiffrer l'écriture ?
(présentation extraite du site de France 5)

Documentaire en accès gratuit jusqu'au mardi 21/02/13 à partir du lien suivant:
http://www.france5.fr/videos/77096551

Extrait: 

Monday, January 28, 2013

Documentaire ARTE: Viol en Inde: des femmes en colère (en accès gratuit jusqu'au 02/02/2013)


Viol en Inde : des femmes en colère

Le 16 décembre, il fait nuit. Jyoti Singh, une étudiante en médecine de 23 ans et un de ses amis rentrent du cinéma dans le sud de Delhi. En montant à bord du bus qui s’arrête à leur hauteur, ils ne savent pas encore qu’ils vont mettre un pied en enfer.
La suite a fait la une des journaux du monde entier. Un mois après ce viol terrible, la société indienne est toujours sous le choc. Surtout, elle découvre une réalité qui était jusque-là cachée, ignorée : les femmes indiennes sont victimes, depuis des siècles, d’une incroyable violence. Une violence quotidienne, physique ou psychologique. L’Inde est le pays des avortements sélectifs, le pays où on pousse un fils, mais pas une fille à faire des études, un pays où les femmes sont encore considérées par beaucoup d’hommes comme des objets, un pays où le viol reste encore beaucoup trop souvent impuni…
Pourtant, ce fait divers du 16 décembre a déclenché une prise de conscience à l’échelle du pays. Aujourd’hui un mouvement citoyen est en marche, le début de ce que l’Inde espère être la « Révolution des femmes »…
(France, 2013, 52min) ARTE

(présentation extraite du site d'ARTE)

Extrait:


Diffusé le 26/01/2013, en accès gratuit jusqu'au 02 février 2013:

http://videos.arte.tv/fr/videos/arte-reportage--7279392.html

Thursday, January 24, 2013

Documentaire ARTE: Le sud de l'Inde en train de luxe (en accès gratuit jusqu'au 30/01/2013)

Une semaine de voyage et une boucle de 1 800 kilomètres à la découverte d'une Inde millénaire : bienvenue à bord du Deccan Oddyssey, véritable palace roulant, avec ses cabines somptueuses et ses serveurs aux petits soins. Partis de Bombay, ses voyageurs s'arrêtent à Goa, joyau de l'empire colonial portugais devenu terre d'élection des hippies. Dans les collines d'Ellora, ils visitent les grottes d'Aurangabad qui abritent de véritables monastères troglodytes, avant d'assister à la Kumbh Mela, la spectaculaire fête nocturne des lumières, dans la ville sainte de Nashik. Au cours du voyage, les rencontres se multiplient et dressent le portrait d'un pays en pleine mutation : entre une présentatrice radio adepte des danses traditionnelles, un maharadjah qui raconte des parties de chasse au tigre d'un autre âge, et un hippie installé depuis quarante ans sur la même plage...
(Allemagne, 2012, 43mn) NDR

(présentation extraite du site d'ARTE)

Extrait:

En accès gratuit jusqu'au 30 janvier 2013:

http://videos.arte.tv/fr/videos/le-sud-de-l-inde-en-train-de-luxe--7263972.html

Monday, January 21, 2013

Documentaire ARTE: Appelez-moi Salma (en accès gratuit jusqu'au 27/01/2013)


Découverte de la communauté transgenre de Dacca, la capitale du Bangladesh, avec, pour guide, une adolescente hijra (mi homme mi femme).
(France, 2010, 54mn) ARTE F

(présentation extraite du site d'ARTE)

Extrait:

En accès gratuit jusqu'au 27 janvier 2013:

http://videos.arte.tv/fr/videos/appelez-moi-salma--7256562.html

 

Thursday, January 17, 2013

Documentaire ARTE: le cheval Marwari et le marché de Pushkar

Avec sa robe soyeuse, sa constitution robuste et la légende qui entoure sa naissance, le cheval Marwari fait la fierté des Indiens. C'est à Pushkar, une petite oasis dans le désert, qu'a lieu chaque année en novembre le grand marché du cheval et du chameau, où se retrouvent éleveurs, sélectionneurs et maharadjahs...
(Allemagne, 2008, 43mn) SWR

(présentation extraite du site d'ARTE)
Extrait:

En accès gratuit jusqu'au 23 janvier 2013:

http://videos.arte.tv/fr/videos/le-monde-des-chevaux--7247590.html


Wednesday, January 16, 2013

Documentaire ARTE: Le dessous des cartes: L'inde et ses voisins

En 2030, l'Inde sera devenue une grande puissance mondiale. Pourtant, le sous-continent indien reste l'une des régions les moins intégrées au monde. Le dessous des cartes analyse l'évolution des relations entre le géant indien et ses voisins, au moment où l'influence de la Chine grandit dans cette région. 

(France, 2012, 12mn) ARTE F

(présentation extraite du site d'ARTE)
Extrait:


En accès gratuit jusqu'au 19 janvier 2013:


Friday, January 11, 2013

ARTE Documentaire: Noces Persanes (en accès gratuit jusqu'au 17/01/2013)

Cinq pièces d'or pour un an d'union. En Iran, de tels mariages éphémères sont reconnus par l'État comme par l'Église : définie à l'avance, leur durée peut varier entre une demi-heure et quatre-vingt-dix-neuf ans et ils sont conclus en échange d'une dot versée à l'épouse. Une fois le mariage terminé, la femme doit attendre deux menstruations avant de pouvoir nouer un nouveau lien.

(présentation extraite du site d'ARTE)


Extrait: 

En accès gratuit jusqu'au 17 janvier 2013:


Saturday, December 22, 2012

ARTE Documentaire: Love in India (en accès gratuit jusqu'au 24/1212)


Extrait: 


Love in India, un documentaire de Qaushiq Mukherjee

Une jeune femme pleure en lisant une lettre de son bien-aimé - qui n'est autre que le réalisateur. Il lui confie son manque de confiance, ses blessures, son dévouement... C'est ainsi que commence le film de Qaushiq Mukherjee. Sur les traces du dieu Krishna et de Rahda, vénérés comme l'idéal du couple, le documentariste se penche non seulement sur l'amour divin, l'union du coeur et de l'esprit, mais aussi sur l'union sexuelle. Alors qu'aujourd'hui une certaine pruderie semble renaître dans la société indienne, que les mariages sont souvent arrangés, que la violence envers les femmes est monnaie courante et que les baisers en public sont l'objet d'insultes voire de coups de la part de la police, le jeune réalisateur indien interroge des amis et des poètes, à la recherche du mythe perdu de l'amour et de l'érotisme.
 
(présentation extraite du site d'ARTE)

Love in India (ZDF - 90 minutes - Inde - Allemagne - Royaume Uni - 2009) 

En accès gratuit jusqu'au 24 décembre 2012: 

http://videos.arte.tv/fr/videos/love-in-india--7125738.html

ARTE Documentaire: Peintures de glaise (en accès gratuit jusqu'au 24/12/2012)

Extrait: 

Peintures de glaise

Au nord de Bombay, dans l'État du Maharashtra, vivent les Warli : 300 000 Indiens affranchis du système de castes, qui possèdent leurs propres croyances religieuses et une langue qui ne s'écrit pas. Leurs peintures reflètent le culte rendu à la terre-mère ainsi que le cycle des saisons. Le vocabulaire iconographique est minimaliste : un fond rouge en terre glaise orné de cercles, lignes, polygones et autres motifs géométriques d'un blanc éclatant. Traditionnellement véhiculée par des conteurs ambulants, la signification de ces oeuvres est aujourd'hui transmise par des artistes dans le monde entier.
(présentation extraite du site d'ARTE)

Peinture de glaise (43 minutes - Inde - 2012) 

En accès gratuit jusqu'au 24 décembre 2012:

Monday, December 17, 2012

Concert de Qawwalis: Qawwals Subhan Ahmed Nizami and party le 18/12/12 à Paris

 
extrait du concert du 12/12/12 à la Péniche Anako à Paris 

SUBHAN AHMED NIZAMI and party de Qawwal Bache Dehli gharana seront en concert au: 
CENTRE CULTUREL ALGERIEN  
171  Rue de la Croix Nivert 
Paris 75015 
Métro: Boucicaut , bus 80 et 62
Prix des places: 13 euros 

MARDI 18 DECEMBRE 2012  à  20h30 heures

Tuesday, December 11, 2012

Concert de Qawwalis: Mercredi 12 Décembre à 20h30 à Paris

Qawwals Bache  Dehli Gharana of Karachi Subhan Ahmed Nizami & Group
avec Subhan Ahmed Nizami (leader, premier harmonium), Bilal Ahmed Nizami (deuxième harmonium), Hilal Ahmed Nizami (tabla, percussions), Jawad Mohammad, choeur, Waqas Niazi (choeur, percussions), Abdul Samad (choeur, claps), Laeeq Ahmed (choeur, claps)

Documentaire ARTE: Inde: la clinique de la jungle (en accès gratuit sur ARTE jusqu'au 16 décembre 2012)

En Inde, pays densément peuplé, l’habitat naturel des animaux sauvages est en train de disparaître. Des huttes poussent comme des champignons le long des routes, et les rizières et les plantations de thé grignotent les paysages. Le parc national de Kaziranga est censé protéger la faune de la civilisation. Les vétérinaires Phulmoni Gogoi et Prasanta Boro soignent des animaux malades et blessés. Dans leur clinique, ils luttent pour la survie des jeunes animaux : un bébé buffle qui a de la fièvre, une dizaine d’éléphanteaux orphelins, un chaton des marais et un jeune rhinocéros. Les vétérinaires ne renoncent jamais. Phulmoni Gogoi nous confie : « Lentement, les gens prennent conscience de la richesse de la faune. Cela fait partie de mon travail, tout comme le fait de protéger les animaux sauvages ! »
(présentation extraite du site d'ARTE)

Inde: la clinique de la jungle (13 minutes - Allemagne - 2010), en accès gratuit jusqu'au 16/12/12:

http://videos.arte.tv/fr/videos/inde--7100894.html 

Extrait: 

Thursday, December 06, 2012

Documentaire ARTE: Le petit monde flottant du Cachemire (en accès gratuit sur ARTE jusqu'au 07 décembre 2012)

Extrait:

Le petit monde flottant du Cachemire, un documentaire de Thomas PLAICHINGER et Victor GRANDITS (43 minutes - ZDF, Allemagne - 2012)

En accès gratuit jusqu'au 07/12/12: 

http://videos.arte.tv/fr/videos/le-petit-monde-flottant-du-cachemire--7084182.html

À 1 600 mètres d'altitude, le lac Dal est à la jonction d'un réseau de canaux, rivières et ruisseaux formant un labyrinthe d'îles et de jardins flottants. Ali Mohammed est un Hanji, l'un de ceux qui peuplent les rives et la surface du lac. Ce jour-là, il prépare à manger pour un mariage. Il se rend au marché sur l'eau, nous fait découvrir son bateau, le travail traditionnel du bois, et évoque l'histoire de la région, éprouvée par la guerre indo-pakistanaise. Aujourd'hui, le "joyau du Cachemire", dans son écrin de sommets himalayens, attire de nouveau les touristes. Mais la pollution des eaux et la surexploitation des sols menacent ce fragile écosystème.

(présentation extraite du site d'ARTE)

Documentaire ARTE: Les Apprenties Solaires (en accès gratuit jusqu'au 07 décembre 2012)

 

Les apprenties solaires, un documentaire de Mona ELDAIEF et Jehane NOUJAIM (52 minutes - ZDF, Allemagne-Danemark - 2012)

En accès gratuit jusqu'au 07/12/12:

http://videos.arte.tv/fr/videos/les-apprenties-solaires--7081952.html

Rafea est la seconde épouse d'un bédouin sans travail. Cette Jordanienne, qui a quitté l'école très tôt, subvient seule à ses besoins et à ceux de ses quatre filles. Elle est alors sélectionnée pour passer six mois au Barefoot College, au Rajasthan. Avec vingt-six autres femmes venues du Burkina Faso, du Kenya, de Jordanie, toutes d'âge mûr, de milieu pauvre et sans qualification, elle va être formée à l'ingénierie solaire : circuits électroniques, soudure, cellules photovoltaïques... Un programme ambitieux pour des mères et des grands-mères qui, pour la plupart, ne savent ni lire ni écrire. Mais pourquoi les femmes ? Contrairement aux hommes qui quittent leur village une fois formés, elles mettent leurs connaissances et leurs ressources financières au service de la famille et de la communauté, explique Bunker Roy, le fondateur du Barefoot College. Mais la marche de Rafea vers l'indépendance économique et l'autonomie sociale se heurte au poids des traditions et aux réticences de son mari.

(présentation extraite du site d'ARTE)

Wednesday, August 01, 2012

ARTE Reportage: Le rêve indien (en accès gratuit jusqu'au 08/08/2012)

en accès gratuit jusqu'au 08/08/2012 sur le site d'ARTE:
Le rêve indien

Pays sous-développé hier, nouvelle locomotive de l'économie mondiale aujourd'hui, l'Inde a changé de visage en moins d'une décennie. Alors que les pays occidentaux sont touchés de plein fouet par la crise, elle poursuit ses investissements et affiche un taux de croissance enviable (7 % en 2009). Puissance nucléaire et agricole, géant des technologies de l'information, l'ancien chef de file du tiers-monde avance désormais dans le sillage des États-Unis et s'affirme sur la scène internationale. Pourtant, si le rêve indien est bien en marche, quatre cent dix millions d'Indiens continuent à vivre avec moins d'un euro par jour ; des dizaines de milliers de paysans endettés sont poussés au suicide et soixante millions d'enfants ont été contraints de déserter l'école pour travailler.

ARTE-France, 2009, 75 min

(présentation extraite du site d'ARTE)


en accès gratuit jusqu'au 08/08/2012 sur le site d'ARTE:
http://videos.arte.tv/fr/videos/le_reve_indien-6833288.html


Sunday, July 29, 2012

Gangs of Wasseypur (part 1) by Anurag Kashyap


Casting: Jaideep Ahlawat, Manoj Bajpai, Nawazuddin Siddiqui, Richa Chadda, Huma Qureshi

Summary:

PART I: Towards the end of colonial India, Sahid Khan loots the British trains, impersonating the legendary Sultana Daku. Now outcast, Shahid becomes a worker at Ramadhir Singh's colliery, only to spur a revenge battle that passes on to generations. At the turn of the decade, Shahid's son, the philandering Sardar Khan vows to get his father's honor back, becoming the most feared man of Wasseypur. Staying true to its real life influences, the film explores this revenge saga through the socio-political dynamic in erstwhile Bihar (North India), in the coal and scrap trade mafia of Wasseypur, through the imprudence of a place obsessed with mainstream 'Bollywood' cinema

PART II (not released in France yet): Wasseypur is no more the town that was once consumed by the raging war between Sardar Khan and Ramadhir Singh. It has spawned a new generation of money squandering lobbyists, turning into foolhardy gangs overnight. With illegal profiteering through scrap trade auctions over the Internet, corrupt government officials, election rigging and hooliganism, the town got murkier. Everyone wanted alliance with the most powerful man of Wasseypur, Faizal Khan. His sole ambition however, is to annihilate Ramadhir Singh, the man with the grand scheme. Gangs of Wasseypur-Part 2 is a fitting conclusion to this story of vengeance, which by now, not just the family but also this town has come to inherit.

------------------------------------------------------------------
Official website:

http://www.wasseypurworld.com/index.php
Reviews: 


Les Inrockuptibles: Une saga du gangstérisme indien qui se hausse à la hauteur de Scorsese et de Coppola.

http://www.lesinrocks.com/cinema/films-a-l-affiche/gangs-of-wasseypur-part-1/
Le Monde: Dans les mines de Wasseypur, les fils de gangsters se rêvent en fils de Bollywood

http://www.lemonde.fr/culture/article/2012/07/24/dans-les-mines-de-wasseypur-les-fils-de-gangsters-se-revent-en-fils-de-bollywood_1737661_3246.html
Libération: «Les Gangs» dégomme à tout-va

http://next.liberation.fr/cinema/2012/07/24/les-gangs-degomme-a-tout-va_835363
Ecran Large:
http://www.ecranlarge.com/movie_review-read-30694-162601.php
The Guardian: The new Indian cinema: sex, crime and censorship
http://www.guardian.co.uk/film/2012/jun/21/new-indian-cinema-censorship
The Times of India: Gangs of Wasseypur

http://timesofindia.indiatimes.com/entertainment/movie-reviews/hindi/Gangs-of-Wasseypur/movie-review/14316491.cms
The Hindu: Gangs of Wasseypur : Part-time Avenger

http://www.thehindu.com/arts/cinema/article3562918.ece
Trailer (with French subtitles): 



Wednesday, July 25, 2012

"I Love My India" (2003) by Tejal Shah


This remarkable, shivering and bone-chilling installation by Tejal Shah  is based on the impact (or not) of the so-called "communal riot" in Gujarat (India) of February 2002 on the mindsets of a sample of Indians randomly chosen by Tejal Shah. 

This so-called "communal riot" was mostly (if not uniquely) triggered and carried out by the then (and still is) chief Minister of Gujarat Narendr Modi, his party (BJP) leaders, activists and its allies (VHP and RSS and other local outfits). 

She also questions how India, as the largest "democracy" (a concept that needs to be defined unambiguously!) of the world, has dealt with this horrendous event since February 2002 since no major Indian political leaders (neither national nor local) and since no local administrative heads of the state security, state police and state judiciary departments have been held accountable for what they did during this so-called "communal riot" and what they did not to prevent this modern-style horrendous pogrom targeted at thousands and thousands of Muslims in Gujarat. 

Several inquiries were made, either by NGOs or the Indian government, but, nobody (or almost) has since been convicted and jailed and thousands and thousands of Indians, most of whom are Muslims, are still waiting for long due rehabilitation and justice by the government of this so-called "largest democracy" of the world.

This is of course not the first incidence of Indian government's (in the largest sense of the word) cowardice, failure, and its corrupt and mean behaviour against its own people and, to make things worse, this concerns the weakest sections of its people. One only needs to remember the Bhopal gas tragedy and the recent gross corruption cases over the Commonwealth Games and 3G scam and so many other corruption incidences that have led to next to zero remedial measures nor any indictment nor any prosecution, which again question the very idea of "democracy" in present-day India. 

Shame, shame, shame on all of us Indians!

Mounir 
--------------------------------------------------------------------------------
Tejal Shah: I Love My India  (2003)




from http://www.womanifesto.com/ILoveMyIndia.html)

Other links: 

"India asks Beijing gallery to censor art show over Gujarat video" (The Hindu - July 23, 2012)
Interview with Tejal Shah:
http://vimeo.com/40390427

Tejal SHAH's website:

Thursday, July 12, 2012

Les Enfants de Belle Ville (The Beautiful City / Shah-re Ziba) by Ashgar FARHADI


Les Enfants de Belle Ville (The Beautiful City / Shah-re Ziba) by Ashgar FARHADI

Plot:

Akbar has just turned eighteen. He has been held in a rehabilitation centre for committing murder at the age of sixteen when he was condemned to death. Legally speaking, he had to reach the age of eighteen so that the conviction could be carried out. Now, Akbar is transferred to prison to await the day of his execution. A'la, a friend of Akbar, who himself has undergone imprisonment for burglary, soon after his release tries desperately to gain the consent of Akbar's plaintiff so as to stop the execution.

Other links: 

 The New York Times (review):
http://www.nytimes.com/2006/03/15/movies/15beau.html?_r=2&oref=slogin
 Le Monde (review):

Libération (review):
http://next.liberation.fr/cinema/2012/07/10/saints-jeunes-perses_832408

Télérama (review):
http://www.telerama.fr/cinema/films/les-enfants-de-belle-ville,434279.php
Les Inrockuptibles (review)

http://www.lesinrocks.com/cinema/films-a-l-affiche/les-enfants-de-belle-ville/

Asghar FARHADI 
http://en.wikipedia.org/wiki/Asghar_Farhadi

Monday, July 02, 2012

TRISHNA by Michael WINTERBOTTOM


Based on Thomas Hardy's classic novel Tess of the D'Urbervilles, Trishna tells the story of one woman whose life is destroyed by a combination of love and circumstances. Set in contemporary Rajasthan, Trishna (Freida Pinto) meets a wealthy young British businessman Jay Singh (Riz Ahmed) who has come to India to work in his father's hotel business.

After an accident destroys her father's Jeep, Trishna goes to work for Jay, and they fall in love. But despite their feelings for each other, they cannot escape the conflicting pressures of a rural society which is changing rapidly through industrialisation, urbanisation and, above all, education. Trishna's tragedy is that she is torn between the traditions of her family life and the dreams and ambitions that her education has given her.

ref: Wikipedia

other links:
on Freida PINTO: 
on Riz AHMED: 
The Guardian (reviews):
The Hindu (Michael Winterbottom's interview):
 Le Monde (review):
L'Express (review):
Trailer (with French subtitles):




Wednesday, May 30, 2012

[ARTE Documentaire] Le mariage en Inde

Les mariages d'amour comme celui que préparent Honey et Triyank restent rares en Inde, où la majorité des unions sont encore arrangées par la famille. Avec pourtant, de plus en plus souvent, une concession à la modernité : la recherche du prétendant sur Internet. Ce développement inattendu a donné naissance à un nouveau métier, celui de détective spécialisé dans les enquêtes prénuptiales. Vérifier les informations sur le statut professionnel du futur époux ou sur la biographie de la promise est une activité assez lucrative. Mais ce n'est rien en comparaison de ce que rapporte l'organisation du mariage proprement dit, qui coûte l'équivalent de quinze mille à vingt mille euros, et pour lequel les familles s'endettent parfois à vie.

(présentation extraite du site d'ARTE)

A voir gratuitement et en accès libre jusqu'au 05/06/2012:

http://videos.arte.tv/fr/videos/le_mariage_en_inde-6686414.html
 
Extrait: 



Tuesday, April 24, 2012

Arte reportage: Dans tes yeux - Gujarat (accès gratuit jusqu'au 27/04/2012)


Dans les rues grouillantes, bruyantes et chaotiques de la vieille ville d'Ahmedabad, Sophie se fait guider par des femmes : Rukmini, danseuse de barattanatyam, lui enseigne la poésie de ses gestes et lui fait découvrir "son" Ahmedabad ; Anita, une jeune mère de famille, initie Sophie à la religion jaïne, cet avatar de l'hindouisme qui pousse le principe de non-violence à son paroxysme. Des tisseuses du village de Sinhol, qui appartiennent à la caste des Intouchables, racontent leur quotidien...

(ARTE France, 2011, 26 min) 

(présentation extraite du site d'ARTE)

ACCES GRATUIT JUSQU'AU 27 avril 2012:


 Extrait:

Friday, March 02, 2012

FRANCE 5 documentaire: Inde du nord, couleurs d'Empire


L'Inde, pays de tous les contrastes. Couleurs chatoyantes des saris, effluves opulentes des épices, terre brûlée de Thar, eau sacrée du Gange où viennent se purifier les fidèles, voici quelques-unes des merveilles que nous invite à decouvrir ce film.

L'occasion de visiter la ville bleue, Jodhpur, de découvrir l'art de la miniature à Udaipur, ou de se prendre à rêver dans un des somptueux palais que compte le Rahjastan, avant de sombrer dans une profonde mélancolie face à Calcutta, "cité de la joie" pour certains, "ville de l'epouvantable nuit" pour d'autres. 

(présentation extraite du site de France 5)

Documentaire en accès gratuit jusqu'au mardi 06/03/12 à partir du lien suivant:

Extrait:

Tuesday, February 28, 2012

[Documentaire ARTE] L'autre visage du Bangladesh / accès gratuit jusqu'au 05/02/2012

L'autre visage du Bangladesh (1ère partie)

Situé dans le delta formé par la confluence du Gange et du Brahmapoutre, le Bangladesh fait souvent la une des journaux pour ses cyclones et ses tornades. Mais derrière la misère et les inondations se cachent aussi des traditions, une culture ancienne et des paysages étonnants. L'autre visage d'un pays que ses habitants nous font découvrir. 
(présentation extraite du site d'ARTE)

A voir gratuitement et en accès libre jusqu'au 05/03/2012:
http://videos.arte.tv/fr/videos/l_autre_visage_du_bangladesh_1_2_-6421422.html
Extrait: 



Monday, February 06, 2012

ARTE Documentaire: Le long de l'Indus (accès GRATUIT jusqu'au 09 février 2012)

1/ Documentaire 1: ce documentaire remonte le cours de l'Indus en direction de sa source et fait découvrir la diversité des paysages, des cultures et des populations.

(ZDF - ARTE Pakistan, 2008, 43 min) 

(présentation extraite du site d'ARTE)

ACCES GRATUIT JUSQU'AU 07 février 2012:
http://videos.arte.tv/fr/videos/le_long_de_l_indus-6361630.html

Extrait: 
 

2/ Documentaire 2: Depuis le 11 septembre 2001, la mauvaise image de marque du Pakistan rejaillit sur toute la région nord du pays qui, avec ses itinéraires de montagne et ses paysages à couper le souffle, attirait autrefois les trekkers du monde entier. L'effondrement du tourisme, source d'emplois et donc de nouvelles libertés, surtout pour les femmes, renforce encore la mainmise des talibans sur la société...


(ZDF - ARTE Pakistan, 2008, 43 min)

(présentation extraite du site d'ARTE)
 
ACCES GRATUIT JUSQU'AU 09 février 2012:

Extrait:

Thursday, January 12, 2012

Documentaires Arte : L'Inde sauvage

Le désert du Thar et Jodhpur: 

en accès libre et gratuit jusqu'au: 16/01/2012


extrait: 

La chaîne des Ghâts: 

en accès libre et gratuit jusqu'au: 17/01/2012


extrait::


Le Gange: 

en accès libre et gratuit jusqu'au:  18/01/2012


extrait:


Sunday, November 13, 2011

ARTE Documentaire: Appelez-moi Salma (accès GRATUIT jusqu'au 16 novembre 2011)

Découverte de la communauté transgenre de Dacca, la capitale du Bangladesh, avec, pour guide, une adolescente hijra (mi homme mi femme).

(ARTE France, 2010, 54 min) 

(présentation extraite du site d'ARTE) 

Extrait:

 

Date de rediffusion: Mercredi 16 novembre 2011 à 09h15

Accès GRATUIT sur le site d'ARTE jusqu'au 16 novembre 2011:

http://videos.arte.tv/fr/videos/appelez_moi_salma-4242922.html